CYCLO 4 HAUT AGENAIS

CYCLO 4 HAUT AGENAIS

DIMANCHE 10 SEPTEMBRE 2017, NOTRE AMI ANDRE ALBINET A ETE VICTIME D'UN GRAVE ACCIDENT A VELO

André ALBINET.jpg

André ALBINET avait organisé la sortie déplacée depuis Saint Aubin le printemps dernier 

et devait remettre le couvert pour nous faire découvrir le vignoble de Cahors dans ses couleurs automnales

 

Il avait prévu de faire une étape de la VUELTA ce dimanche 10 septembre, mais au vu du temps maussade, il avait renoncé et comme la sortie de Castillonnés était trop éloignée, il avait opté pour une sortie entre amis avec Philippe SORIANO avant de consacrer l'après-midi à une balade touristique en couple avec Martine.

 

Il y a des jours comme ça où on fait le mauvais choix, où on se retrouve au mauvais endroit, au mauvais moment, et où tout bascule.

 

Ils partirent donc tous les deux, Philippe et André pour faire tourner les jambes en ce matin du 10 septembre. Il était 9 heures, ils attaquaient le faux plat montant qui mène de Saint Georges à Tournon d'Agenais ; il n'y avait pas de circulation, tout était tranquille et propice à une sortie amicale.

 

Sauf que le danger ce jour-là ne venait pas des voitures, mais de collègues cyclistes. Ce qui n'arrive jamais est pourtant arrivé ce jour-là !

 

Ils roulaient tous deux à allure modérée, en montée ; sauf qu'en face, un groupe d'une dizaine de cyclistes faisaient la descente. Lors du croisement du groupe avec le duo André et Philippe, l'un des cyclistes arrivant en face a fait un écart sur sa gauche, sans voir qu'en face il y avait aussi un camarade qui n'avait pas fait le bon choix ce jour-là.

 

Le choc frontal fut brutal. On remarqua en premier lieu une fracture ouverte du crane avec traumatisme.

 

Les secours et la brigade de gendarmerie de Fumel sont intervenus rapidement. Tout d'abord transporté au pôle de santé de Villeneuve sur Lot, André a été immédiatement évacué sur le tripode de Bordeaux dans un état grave - son pronostic vital était engagé.

 

Heureusement, lors de son admission au Tripode, André qui est conscient, mentionne des fourmillements dans les doigts. Alors qu'ils étaient polarisés sur la fracture et le traumatisme crânien, les urgentistes lui font des examens complémentaires pour s'apercevoir de l'étendue des dégâts ;

  • fracture du crâne avec plaie saignant abondamment (heureusement)
  • petit hématome au niveau du cerveau (mais qui devrait se résorber tout seul)
  • fracture de la mâchoire
  • multiples fractures faciales au niveau de l'orbite oculaire et de la pommette droite
  • déplacement de deux vertèbre cervicales avec lésion irréversible du disque et pincement de la moelle épinière provoquant une hémiplégie
  • enfoncement de la cage thoracique avec lésion d'un poumon
  • bassin déplacé (mais ça c'est la cerise sur le gâteau)

Immédiatement pris en charge, André a subi une première intervention chirurgicale pour consolider les deux vertèbres déplacées et compenser le disque endommagé afin de libérer le pincement de la moelle épinière. Cette intervention a été opérée par la face avant, provoquant un traumatisme au niveau de la trachée et nécessitant une alimentation par sonde via les fosses nasales afin d'éviter les fausses-route.

 

André a été fort, et a surmonté cette première épreuve avec courage.

 

Aujourd'hui, il est encore en salle de réanimation, mais ses jours ne sont plus en danger. Il commence à bouger ses membres sans pour autant ressentir des sensations au niveau des ses terminaisons - c'est normal car cela revient en dernier dit-on. Il s'alimente toujours par une sonde via les conduites nasales car les fausses-route persistent. Mais là aussi les chirurgiens se veulent rassurants.

 

André, pour sa part, à le moral en berne, et on le comprend. Qui ne serait pas comme lui dans un moment pareil.

 

Mardi prochain, il subira une nouvelle intervention chirurgicale pour consolider sa fracture du crâne et ses multiples fractures faciales.

 

Son état de santé s'améliore doucement, mais le chemin qui mène à la guérison et à la récupération de ses moyens physiques sera longue ; très longue.

 

Martine, son épouse, fait preuve d'un courage et d'une force de caractère remarquables face à cette nouvelle épreuve, et tout l'environnement familial et amical lui sont d'un grand secours et réconfort.

 

Une année 2017 à vite oublier avant de rebondir.

 

 

Je vous demande d'attendre que les choses se stabilisent avant de manifester votre inquiétude, votre solidarité et votre amitié envers Martine. Les choses sont assez compliquées comme cela et il y a tant de choses nouvelles à entreprendre, tout simplement pour continuer à vivre.

 

Je suis en relation avec elle pour toute la paperasse des assurances et vous tiendrais informés de l'évolution de son état de santé.

 

Le Président de CYCLO 4 Haut Agenais

Guy MOLIERAC



16/09/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres